The Hounds: Traduction en Français et Paroles - The Protomen

La Traduction en Français de The Hounds - The Protomen et les Paroles originales de la Chanson
The Hounds: Paroles et Traduction en Italien - The Protomen Italien
The Hounds: Paroles et Traduction en Anglais - The Protomen Anglais
The Hounds: Paroles et Traduction en Espagnol - The Protomen Espagnol
The Hounds: Paroles et Traduction en Français - The Protomen Français
The Hounds: Paroles et Traduction en Allemand - The Protomen Allemand
The Hounds: Paroles et Traduction en Portugais - The Protomen Portugais
The Hounds: Paroles et Traduction en Russe - The Protomen Russe
The Hounds: Paroles et Traduction en Néerlandais - The Protomen Néerlandais
The Hounds: Paroles et Traduction en Suédois - The Protomen Suédois
The Hounds: Paroles et Traduction en Norvégien - The Protomen Norvégien
The Hounds: Paroles et Traduction en Danois - The Protomen Danois
The Hounds: Paroles et Traduction en Hindi - The Protomen Hindi
The Hounds: Paroles et Traduction en Polonais - The Protomen Polonais
Vous trouverez ci-dessous les paroles , la vidéo musicale et la traduction de The Hounds - The Protomen dans différentes langues. La vidéo musicale avec la piste audio de la chanson commence automatiquement en bas à droite. Pour améliorer la traduction, vous pouvez suivre ce lien ou appuyer sur le bouton bleu en bas.

The Hounds
Paroles de The Protomen

Albert Wily was born for this moment. He answered the reporters' eager questions about the disappearance of his partner calmly and evenly with the story he'd rehearsed. Inside he was teeming with contempt for these men who were turning the story from the real headline: the unveiling of his newest marvel. A giant telescreen just above their heads, mounted to the top of the building, would within minutes broadcast information non-stop to every citizen of the city. No matter. Soon these men and their questions would be obsolete. He reluctantly turned his own statements to the media frenzy at hand


Tonight the streets are red
The lights are blue and blinding
No sign of the 'Good Doctor,'
But the siren's wail and whining
Tell us he'll be found


He made his way to the window overlooking the city


I can almost hear the


He turned back to the reporters


What kind of man builds a machine to kill a girl?
No he did not use his hands
Like a smart man, he used a tool
But just the same
How can you question who's to blame?
What was her name?
Doesn't matter, now listen-
'The Good Doctor' has to pay!

Stepping away from the throng of reporters, he looked at the digital countdown above the nerve center of his broadcasting controls. He whispered quietly to


When I say he was a monster
When I set fire to his name
It does not matter where you hear it from
Whether truth or lies
It gets said all the same


Glancing once again at the countdown, he spoke plainly to the reporters


Whatever's on the table plays!


1 minute, 46 seconds until the broadcast would begin

Wily shut the door on the tumult of voices continuing to shout questions after him. He walked down the empty hallway and around a corner and into the studio adjacent to his control room. A pane of double-plated glass sealed out the bedlam of the reporters. He watched as their mouths continued to hurl impotent questions

In the silence of the studio he didn't bother trying to make out what they were saying. His eyes focused on a blinking red light above the digital countdown. He spoke aloud. His words bounced off the soundproofing glass. The cameras weren't yet rolling. The microphones were not yet active. His words went unheeded for the last time


There is a flame that I've been fanning
There is a fire waiting to catch
There is a hell that has been building
From the moment we first met
58 seconds to air

If there ever was a time
If there ever was a chance
To undo the things I've done
And wash these bloodstains from my hands

49 seconds to air

It has passed and been forgotten
These are the paths that we must take
Cause you and I, Tom, we are men
And we can bend and we can break

40 seconds to air

If you think that you can run
If you think that you can stand
Well you forget who turned this city on
You forget who plugged this city in!

30 seconds to air

They'll not switch it off again

He straightened his tie, knocked the wrinkles out of his suit jacket and faced the camera lens
One by one they're tuning in

15 seconds to air


At this very moment - his moment of glory - he wished he could be out in the streets of the city. He wished he could hear the hum of a thousand tubes, powering the screen, popping to life and warming up wished he could feel the wave of sound as they drew the attention of every person within the walls of the city. His city. He wished he could float above the streets as every person walked from their homes, left their dinners, their polite conversations, their lives. Wished he could be there as they filed out into the streets, fixed their eyes on the giant screen, and waited

3

But Albert's place was here. His time was now. He cleared his throat

The red blinking light went

Outside, on the giant screen, Wily's face came into focus. For the first time, the people of the city looked to one man. They saw the face of a leader. One man towering above the city

After a few inspirational opening lines, Wily turned his attention to the matter at hand. Thomas Light. He assured them that the murderer would be apprehended. He promised them that their city would be made safe again. They trusted him completely

The Hounds
Traduction de The Protomen en Français

Albert Wily est né pour ce moment. Il a répondu aux questions impatientes des journalistes sur la disparition de son partenaire calmement et uniformément avec l'histoire qu'il avait répétée. À l'intérieur, il grouillait de mépris pour ces hommes qui détournaient l'histoire du vrai titre: le dévoilement de sa nouvelle merveille. Un écran géant juste au-dessus de leurs têtes, monté au sommet du bâtiment, diffuserait en quelques minutes des informations non-stop à tous les citoyens de la ville. Peu importe. Bientôt, ces hommes et leurs questions seraient obsolètes. Il a à contrecœur tourné ses propres déclarations vers la frénésie médiatique à portée de main


Ce soir, les rues sont rouges
Les lumières sont bleues et aveuglantes
Aucun signe du «bon docteur , '
Mais les gémissements et les gémissements de la sirène
Dites-nous qu'il sera trouvé


Il se dirigea vers la fenêtre donnant sur la ville


J'entends presque le


Il s'est retourné vers les journalistes


Quel genre d'homme construit une machine pour tuer une fille?
Non, il n'a pas utilisé ses mains
Comme un homme intelligent, il a utilisé un outil
Mais quand même
Comment pouvez-vous vous demander qui est à blâmer?
Quel était son nom?
Peu importe, maintenant écoutez-
«Le bon docteur» doit payer!

S'éloignant de la foule des journalistes, il a regardé au compte à rebours numérique au-dessus du centre nerveux de ses commandes de diffusion. Il a chuchoté doucement à


Quand je dis qu'il était un monstre
Quand j'ai mis le feu à son nom
Peu importe d'où vous l'entendez
Qu'il s'agisse de vérité ou de mensonges
On dit tout de même


En jetant à nouveau un coup d'œil au compte à rebours, il a parlé clairement aux journalistes


Tout ce qui est sur la table joue!


1 minute, 46 secondes avant le début de la diffusion

Wily ferme la porte sur le tumulte des voix qui continuent de crier questions après lui. Il marcha dans le couloir vide et dans un coin et dans le studio adjacent à sa salle de contrôle. Une vitre en verre double plaqué a scellé le chaos des journalistes. Il regarda leurs bouches continuer à lancer des questions impuissantes

Dans le silence de l'atelier, il ne prit pas la peine d'essayer de comprendre ce qu'ils disaient. Ses yeux se focalisèrent sur une lumière rouge clignotante au-dessus du compte à rebours numérique. Il a parlé à haute voix. Ses mots rebondirent sur le verre insonorisant. Les caméras ne tournaient pas encore. Les microphones n'étaient pas encore actifs. Ses paroles sont restées lettre morte pour la dernière fois



Il y a une flamme que j'ai attisée
Il y a un feu qui attend d'attraper
Il y a un enfer qui a été construit
À partir du moment où nous nous sommes rencontrés pour la première fois
58 secondes avant la diffusion

S'il y avait un moment
S'il y avait une chance
annuler ce que j'ai fait
Et laver ces taches de sang de mes mains

49 secondes à l'air

C'est passé et oublié
Ce sont les chemins que nous devons emprunter
Parce que toi et moi, Tom, nous sommes des hommes
Et nous pouvons nous pencher et nous pouvons casser

40 secondes d’air

Si vous pensez que vous pouvez courir
Si vous pensez que vous pouvez supporter
Eh bien, vous oubliez qui a allumé cette ville
Vous oubliez qui a branché cette ville!

30 secondes à l'air

Ils ne l'éteindront pas à nouveau

Il a redressé sa cravate, a fait tomber les plis de sa veste de costume et a fait face à l'objectif de la caméra
Un par un, ils se règlent dans

15 secondes avant d'être diffusé


À ce à l'instant même - son moment de gloire - il souhaitait pouvoir être dans les rues de la ville. Il souhaitait pouvoir entendre le bourdonnement de mille tubes, alimentant l'écran, s'animant et s'échauffant, souhaitant pouvoir sentir l'onde sonore alors qu'ils attiraient l'attention de chaque personne à l'intérieur des murs de la ville. Sa ville. Il souhaitait pouvoir flotter au-dessus des rues alors que chaque personne sortait de chez elle, quittait ses dîners, ses conversations polies, sa vie. J'aurais aimé qu'il puisse être là alors qu'ils déferlaient dans les rues, fixaient leurs yeux sur l'écran géant et attendaient

3

Mais la place d'Albert était ici. Son heure était maintenant. Il s'éclaircit la gorge

La lumière rouge clignotante est allée

Dehors, sur l'écran géant, le visage de Wily est devenu net. Pour la première fois, les habitants de la ville se sont tournés vers un homme. Ils ont vu le visage d'un leader. Un homme qui domine la ville

Après quelques lignes d’ouverture inspirantes, Wily a tourné son attention vers l’affaire. Thomas Light. Il les a assurés que le meurtrier serait appréhendé. Il leur a promis que leur ville serait de nouveau sécurisée. Ils lui ont fait totalement confiance

Améliorer cette traduction

En raison du manque de temps et de personnel, de nombreuses traductions sont réalisées avec le traducteur automatique.
Nous savons que ce n’est pas le meilleur choix, mais cela suffit pour le rendre clair pour les visiteurs. de la chanson.
Avec votre aide et celle des autres visiteurs, nous pouvons faire de ce site une référence pour les traductions de chansons.
Vous souhaitez apporter votre contribution à la chanson The Hounds Nous sommes heureux!

CRÉDITS

La chanson "The Hounds" a été écrite par The Protomen. Soutenez les auteurs et les labels derrière sa création en l'achetant si vous le souhaitez.

The Protomen

The Hounds: traduction et paroles - The Protomen
Protomen est un groupe de rock américain, qui a commencé sa carrière et est peut-être mieux connu pour avoir composé des albums conceptuels librement basés sur la série de jeux vidéo Mega Man.

The Hounds

The Hounds c'est le nouveau single de The Protomen tirée de l'album 'Act II: The Father Of Death'.

Voici la liste des 6 chansons qui composent l'album. Vous pouvez y cliquer dessus pour en voir la traduction et les paroles.

Voici quelques succès chantés par . Entre parenthèses vous trouverez le nom de l'album:

Autres albums de The Protomen

Cet album n'est pas certainement le premier de sa carrière, nous voulons rappeler d'albums comme The Cover Up (Original Motion Picture Soundtrack).

Dernières Traductions et Paroles Ajoutées The Protomen

Dernières Traductions et Paroles Ajoutées

Traductions les plus vues cette semaine

Vous avez jusqu'à présent amélioré
225
traductions de chansons
Merci!