Cai: Traduction en Français et Paroles - Niña Pastori

La Traduction en Français de Cai - Niña Pastori et les Paroles originales de la Chanson

Cai
Paroles de Niña Pastori

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas, ay Cai
Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas
Las niñas bailan y el puerto en luna con su vestio bordao de espuma, ay Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena

Cai, cuando tu no estas, ya que me vale en mar en mar, mi Cai
Cai, cuando anochece que tu te duermes que yo te miro y a ti te pierde, ay mi Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Mi Cai, por la madrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más , por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas, ay Cai
Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas
Las niñas bailan y el puerto en luna con su vestio bordao de espuma, ay Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena

Cai, cuando tu no estas, ya que me vale en mar en mar, mi Cai
Cai, cuando anochece que tu te duermes que yo te miro y a ti te pierde, ay mi Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Mi Cai, por la madrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más , por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas, ay Cai
Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas
Las niñas bailan y el puerto en luna con su vestio bordao de espuma, ay Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena

Cai, cuando tu no estas, ya que me vale en mar en mar, mi Cai
Cai, cuando anochece que tu te duermes que yo te miro y a ti te pierde, ay mi Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Mi Cai, por la madrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más , por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas, ay Cai
Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai

Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas
Las niñas bailan y el puerto en luna con su vestio bordao de espuma, ay Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena

Cai, cuando tu no estas, ya que me vale en mar en mar, mi Cai
Cai, cuando anochece que tu te duermes que yo te miro y a ti te pierde, ay mi Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Mi Cai, por la madrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más , por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas, ay Cai
Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas
Las niñas bailan y el puerto en luna con su vestio bordao de espuma, ay Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena

Cai, cuando tu no estas, ya que me vale en mar en mar, mi Cai
Cai, cuando anochece que tu te duermes que yo te miro y a ti te pierde, ay mi Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Mi Cai, por la madrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más , por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas, ay Cai
Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Cai, que se despierta por la mañana me llena el cielo de gaditanas
Las niñas bailan y el puerto en luna con su vestio bordao de espuma, ay Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Cai, por la magrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena

Cai, cuando tu no estas, ya que me vale en mar en mar, mi Cai
Cai, cuando anochece que tu te duermes que yo te miro y a ti te pierde, ay mi Cai

Cuando podré regresá a encerrarme contigo en un patio
Dejá que el viento entre las macetas silben por tangos
Por fin vera mi gente por fin me veré calle en metideros muero por él
Yo quiero

Mi Cai, por la madrugá, como me huele a sal, mi Cai
Eh pá nosotros dos tengo a mi Cai con perdón
Y a de los que se preguntan que es lo que tiene ese rincó

Niña Cai se bebe el sol que hay en la brisa marinera
Y que remienda tu corazón con la sonrisa más morena


Cai
Traduction de Niña Pastori en Français



Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel dans la province de cadix, oh Cai
Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel de cadix
Les filles sont la danse et le port sur luna, et vestio bordao de mousse, ah Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun

Cai, lorsque vous n'êtes pas ici, parce que j'en valeur de la mer dans la mer, mon Cai
Cai, quand il fait noir, vous allez dormir, je je vous regarde et vous perdre, oh mon Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Mi Cai, le madrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire , par la magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel dans la province de cadix, oh Cai
Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel de cadix
Les filles sont la danse et le port sur luna, et vestio bordao de mousse, ah Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun

Cai, lorsque vous n'êtes pas ici, parce que j'en valeur de la mer dans la mer, mon Cai
Cai, quand il fait noir, vous allez dormir, je je vous regarde et vous perdre, oh mon Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Mi Cai, le madrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire , par la magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel dans la province de cadix, oh Cai
Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel de cadix
Les filles sont la danse et le port sur luna, et vestio bordao de mousse, ah Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun

Cai, lorsque vous n'êtes pas ici, parce que j'en valeur de la mer dans la mer, mon Cai
Cai, quand il fait noir, vous allez dormir, je je vous regarde et vous perdre, oh mon Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Mi Cai, le madrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire , par la magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel dans la province de cadix, oh Cai
Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai

Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel de cadix
Les filles sont la danse et le port sur luna, et vestio bordao de mousse, ah Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun

Cai, lorsque vous n'êtes pas ici, parce que j'en valeur de la mer dans la mer, mon Cai
Cai, quand il fait noir, vous allez dormir, je je vous regarde et vous perdre, oh mon Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Mi Cai, le madrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire , par la magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel dans la province de cadix, oh Cai
Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel de cadix
Les filles sont la danse et le port sur luna, et vestio bordao de mousse, ah Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun

Cai, lorsque vous n'êtes pas ici, parce que j'en valeur de la mer dans la mer, mon Cai
Cai, quand il fait noir, vous allez dormir, je je vous regarde et vous perdre, oh mon Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Mi Cai, le madrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire , par la magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel dans la province de cadix, oh Cai
Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Cai, qui se réveille le matin, m'emplit le ciel de cadix
Les filles sont la danse et le port sur luna, et vestio bordao de mousse, ah Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Cai, par le magrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun

Cai, lorsque vous n'êtes pas ici, parce que j'en valeur de la mer dans la mer, mon Cai
Cai, quand il fait noir, vous allez dormir, je je vous regarde et vous perdre, oh mon Cai

où vais-je être en mesure de regresá pour me suis enfermé avec vous sur un patio
Laissez le vent dans les pots silben par les tangos
Enfin voir mon peuple enfin je vois dans la rue metideros de mourir pour lui
Je veux

Mi Cai, le madrugá, que je sens l'odeur du sel, mon Cai
Eh pa de nous deux, j'ai mon Cai avec le pardon
Et de qui se demandent qui est ce que rincó

Niña Cai boissons le soleil qu'il y a dans la brise de la mer
Et que mandé de votre cœur avec le sourire en plus brun


Dernières Traductions et Paroles Ajoutées Niña Pastori

Cañaílla
L’album Cañaílla contient la chanson Cai de Niña Pastori . Cet album est sorti le: 30/11/1999.
Êtes-vous intéressé par d'autres traductions des chansons de l'album Cañaílla ?

À droite, vous trouverez la liste des chansons. contenu dans cet album dont nous n'avons pas la traduction Si vous souhaitez la traduction de l'une de ces chansons, cliquez sur le bouton approprié. Lorsque nous aurons atteint au moins 3 rapports pour une chanson, nous activerons cette option pour insérer sa traduction dans le site.
Nom de la chansonRapportsVoulez-vous la traduction?
Los hilos del alba0/3
Cai0/3
Manolillo el canastero - 0/3
La aurora0/3
Tangos de la tía Juana0/3
Raro0/3
Yo vivo navegando - 0/3
Vous avez jusqu'à présent amélioré
101
traductions de chansons
Merci!